Expositions, Instantanés

Que voir à la FIAC 2018 ?

Pour sa 45édition, le grand rendez-vous parisien de l’art contemporain fait le plein au Grand Palais sans susciter de vraies surprises.

Avec ses 193 galeries réparties sur deux niveaux – les « majors » dans la nef du rez-de-chaussée, les autres dans les galeries périphériques du 1er étage – la foire internationale d’art contemporain attire toujours plus de monde et la foule s’y bousculait déjà mercredi pour l’inauguration VIP / presse.

Pour le côté spectaculaire de cette nouvelle édition, on remarquera dès l’entrée les sculptures de Xavier Veilhan perchées au-dessus du stand de la galerie Perrotin, et juste derrière, dans l’allée centrale, la gigantesque installation conçue par l’artiste allemande Katharina Grosse avec les restes d’un grand pin provenant de la Villa Médicis qui remplit tout l’espace de la galerie Gagosian (photo en tête d’article).

Xavier Veilhan, Philippe Zdar, 2017 / Mobile n° 2, 2006 / Lyllie, 2018, Perrotin © Isabelle Henricot

Autre curiosité, à l’angle des allées C et D, la galerie suisse Gmurzynska réussit un coup d’éclat en confiant la scénographie de son stand à Alexandre de Betak : sur le thème du feu, celui-ci en a couvert les parois de laque rouge vif et a installé au centre une grande alcôve aux formes arrondies dont la structure métallique est tapissée d’extincteurs. Il y avait tant de monde lors du vernissage qu’on pouvait à peine voir les œuvres accrochées sur les murs…

Scénographie d’Alexandre de Betak pour la galerie Gmurzynska © Isabelle Henricot

La grande sculpture en bronze de l’allemande Paloma Vargas Weisz chez Sadie Coles attire elle aussi les regards.

Paloma Vargas Weisz, Bumpman on a tree trunk, 2018, Sadie Coles © Isabelle Henricot

Parmi mes coups de cœur, j’ai retenu au rez-de-chaussée le solo show consacré par la galerie Miro à l’artiste britannique Grayson Perry, dont l’exposition à la Monnaie de Paris ouvre ce vendredi 19 octobre, ainsi que la série de toiles de la suisse Miriam Cahn exposée à la galerie Jocelyn Wolff.

Grayson Perry, Battle of Britain, 2017, Victoria Miro © Isabelle Henricot

Miriam Cahn, Galerie Jocelyn Wolff © Isabelle Henricot

À l’étage, la galerie de Villepoix, dans le salon Jean Perrin, offre une présentation très réussie d’œuvres de l’américain Derrick Adams, tandis que la galerie Richard Saltoun, dans la galerie sud-est, propose un bel ensemble d’œuvres d’Alexander Brodsky.

Derrick Adams, Galerie Anne de Villepoix © Isabelle Henricot

Solo show d’Alexander Brodsky, Richard Saltoun Gallery © Isabelle Henricot

Il ne faut pas manquer, dans la même galerie sud-est, le solo show consacré par la galerie grecque The Breeder à l’artiste britannique Zoë Paul, formée à Londres et à Athènes, dont les grandes figures féminines réalisées en billes de terre enfilées sur des fils, à la manière des rideaux de perles des maisons méditerranéennes, évoquent les déesses de l’Antiquité.

Solo show de Zoë Paul, Galerie The Breeder © Isabelle Henricot

Sélection en images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

FIAC 2018
Grand Palais
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Jeudi 18 octobre de 14h à 20h, vendredi 19 octobre de 12h à 20h, samedi 20 et dimanche 21 octobre de 12h à 19h.

Photo de titre : Katharina Grosse, Ingres Wood, 2018, Gagosian © Isabelle Henricot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *